BNP Paribas La banque d'un monde qui change

La banque d'un monde qui change

Dernières alertes
sécurité

Soyez vigilant face à la fraude à la carte vitale - Septembre 2022

Vous avez peut-être reçu récemment un SMS de l’Assurance Maladie vous demandant des informations afin de renouveler ou mettre à jour votre carte vitale ?

Attention, c’est une tentative de fraude par phishing !

 

Etape 1 : La récupération de vos données personnelles et informations bancaires

Vous recevez un SMS avec un formulaire à remplir afin de renouveler votre carte vitale.

Vous transmettez alors des informations personnelles telles que votre numéro de mobile, votre adresse email, votre adresse postale.

Il vous est ensuite demandé de payer par carte bancaire les frais d'envoi de la nouvelle carte vitale.

 

A ce stade, le fraudeur a en sa possession vos données personnelles et les informations de votre carte bancaire.

 

Etape 2 : L’appel du "sauveur"

Quelques temps après avoir rempli ce formulaire, vous recevez un appel d’un prétendu service de votre banque. Le numéro de téléphone peut vous sembler légitime (spoofing*). Grâce aux informations préalablement collectées, votre interlocuteur est en mesure de vous rassurer sur sa légitimité.

Il vous alerte ensuite sur des opérations frauduleuses en cours sur votre compte. Votre interlocuteur vous propose de les annuler ou de vous rembourser.

Pour cela, il vous demande de lui communiquer des codes reçus par SMS et/ou d’effectuer des validations d’opérations par Clé Digitale.

Alerte fraudeur !

En réalité, il est en train de vous faire valider des opérations à votre insu telles que des paiements par carte bancaire, des virements ou des modifications de coordonnées (téléphone, email...).

 

les conseils à suivre

  • ● Si vous n’êtes pas certain de l’identité de votre interlocuteur, contactez votre agence au numéro habituel ou le service client BNP Paribas au 3477 (service gratuit + prix appel).
  • ● BNP Paribas ne vous contactera jamais pour valider une opération de paiement ou de remboursement.
  • ● Les services BNP Paribas ne vous demanderont jamais de communiquer vos identifiants et mot de passe de connexion.
  • ● Ne validez jamais une opération dont vous n’êtes pas à l’origine.
  • ● Pour toute démarche auprès de l'Assurance Maladie privilégiez le site officiel https://www.ameli.fr/

 

*Le spoofing est une technique permettant d’afficher sur votre téléphone un numéro différent du numéro réel de l’appelant. Dans ce cas de figure, le fraudeur peut afficher le numéro d’un service bancaire légitime.

Découvrez l'escroquerie aux faux crédits - Juillet 2022

Vous avez besoin de fonds pour réaliser un projet ou souhaitez obtenir un rachat de votre prêt en cours ?

Pile au bon moment, vous recevez une offre beaucoup plus intéressante que celle d’une banque traditionnelle... Méfiez-vous !
L’escroquerie aux faux crédits peut se dérouler de différentes manières.

 

Exemple 1 : La fraude par faux courtier

Après avoir effectué des recherches sur vous et obtenu vos informations personnelles, un fraudeur peut vous contacter. Il se fait passer pour un courtier et vous propose le rachat de votre prêt en cours à des conditions plus avantageuses que celles des établissements traditionnels.

 

La fraude se déroule alors en 7 étapes :

  • 1. Le fraudeur vous demande de partager des documents personnels nécessaires à la souscription d’un crédit (pièce d’identité, bulletins de salaire, coordonnées bancaires…).
  • 2. Vous acceptez la proposition avantageuse et vous envoyez les éléments demandés au fraudeur.
  • 3. Le fraudeur utilise vos documents afin d’obtenir un prêt auprès d’un établissement légitime.
  • 4. La banque accepte la demande de prêt car vos documents personnels sont valides et réels et effectue le versement des fonds sur votre compte.
  • 5. Le fraudeur vous invite à lui transférer l’argent reçu afin de clôturer le prêt précédent.
  • 6. Vous transférez les fonds au fraudeur sur l’IBAN qu’il vous communique.
  • 7. Le fraudeur reçoit les fonds sur son propre compte et vous vous retrouvez avec 2 prêts à rembourser.

 

Exemple 2 : L’offre de faux crédit

Vous recevez une offre de prêt très avantageuse avec un taux défiant toute concurrence.

Votre situation financière, votre solvabilité et vos garanties ne posent à aucun moment problème et sont peu regardées par votre interlocuteur. Alors même que vous avez peut-être des difficultés à obtenir un emprunt bancaire traditionnel.

Alerte fraudeur !

Le fraudeur vous invite à envoyer votre demande de prêt à une adresse e-mail ou sur un site web qu’il vous fournit.

Les échanges avec la personne mal intentionnée peuvent alors mener à une demande de paiement pour prouver votre bonne foi ou au titre de frais de dossier.

Le fraudeur peut aussi usurper votre identité grâce aux documents personnels fournis et réaliser, par exemple, une demande de crédit à un établissement traditionnel en votre nom.

 

les conseils à suivre

  • ● Attention aux publicités que vous voyez sur internet et particulièrement sur les réseaux sociaux, les escrocs sont très actifs sur le web.
  • ● Ne donnez pas suite à des sollicitations provenant de personnes que vous n’avez pas formellement identifiées.
  • ● Ne communiquez pas vos données ou documents personnels si vous avez un doute sur la proposition (nom, adresse, pièce d’identité, bulletin de salaire, justificatif de domicile, relevé d’identité bancaire, etc.).
  • ● Contactez un conseiller BNP Paribas. Ils sont là pour vous informer et peuvent vérifier la fiabilité d’une offre qui vous est proposée.
  • ● Vérifiez que votre interlocuteur est bien celui qu’il prétend être et que la société est bien autorisée à proposer des produits ou services financiers. Le courtier est un vrai professionnel, il doit avoir décroché le statut d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBS). Chaque courtier est recensé sur le site de l’Orias, le registre public des intermédiaires en assurance, banque et finance. La personne qui vous sollicite n’y figure pas ? Ne donnez pas suite.
  • ● Consultez la liste noire de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), le gendarme des banques et des assurances, qui répertorie les sociétés douteuses. Mais attention, même si elle est régulièrement mise à jour, les escrocs ont souvent un temps d’avance. Le nom ou le site de leur société peut ne pas encore y figurer.

Identifiez les tentatives de fraude à l'ingénierie sociale - Avril 2022

Aujourd’hui, les techniques de fraude se multiplient… Les fraudeurs sont sans scrupule pour récupérer vos informations confidentielles.

Vous recevez un appel d’une personne qui prétend être un conseiller BNP Paribas. Mais vous doutez de sa légitimité…

 

Comment identifier un fraudeur ?

Votre interlocuteur tient un discours anxiogène

Alerte fraudeur !

Votre conseiller BNP Paribas ne vous appellera jamais pour que vous validiez une opération de paiement ou d’annulation.

 

Le numéro de téléphone vous semble pourtant familier

Alerte fraudeur !

Ne vous fiez pas uniquement au numéro de téléphone de votre interlocuteur. Un fraudeur pourrait l’usurper. Il s’agit de la technique de spoofing (1) .

 

Votre interlocuteur veut vérifier votre identité en déclenchant votre Clé Digitale (2)

C’est ok !

Si le motif sur l’écran de validation indique « authentification forte ».

 

Ne validez jamais

un motif « ajout de bénéficiaire », « virement » ou « paiement » si vous n’êtes pas à l’origine de l’opération.

 

L’une des techniques des fraudeurs

Votre interlocuteur vous alerte sur des transactions qui semblent frauduleuses sur votre compte bancaire et vous propose son aide pour les annuler en insistant sur l’urgence de la situation.

Il vous met en confiance en vous donnant des informations personnelles vous concernant (adresse, date de naissance…). Il propose ensuite de faire opposition sur la carte bancaire à l’origine de la fraude et d’envoyer un coursier la récupérer. Il va même jusqu'à vous conseiller de découper la carte avant de la remettre au coursier.

Votre interlocuteur propose de vous envoyer quelqu'un pour récupérer la carte compromise

Alerte fraudeur !

Jamais la banque ne vous proposera d'envoyer un coursier ou un chauffeur pour venir chercher vos moyens de paiements compromis ou défectueux à votre domicile.

Ne remettez pas votre carte bancaire à un tiers.

 

Votre interlocuteur vous propose de conserver le même code sur votre future carte et vous demande de communiquer l'actuel

Alerte fraudeur !

Jamais un collaborateur ne vous demandera le code secret de votre carte bancaire.

 

les conseils à suivre

  • ● Ne communiquez jamais votre code secret.
  • ● L’identifiant et le mot de passe de votre Espace Client BNP Paribas doivent rester confidentiels. Gardez pour vous vos numéros de carte bancaire
  • ● Un conseiller BNP Paribas peut vous demander une partie de votre numéro de carte bancaire, mais jamais l’intégralité, ni le code de sécurité reçu par sms. Vérifiez toujours le motif de votre Clé Digitale (2)
  • ● Ne validez jamais une opération par Clé Digitale dont le motif affiché ne correspond pas à l’action que vous souhaitez réaliser. Vérifiez l’information auprès d’un conseiller.
  • ● Si vous n’êtes pas certain de l’identité de votre interlocuteur, contactez votre agence au numéro habituel ou le service client BNP Paribas au 3477 (service gratuit + prix appel).

 

(1) Le spoofing est une technique de fraude qui consiste à déguiser une communication provenant d'une source inconnue pour qu'elle semble venir d'une source connue et fiable. Il s'agit d'une usurpation d'identité électronique.

(2) La Clé Digitale est un Dispositif de sécurité personnalisé mis à votre disposition par BNP Paribas pour vérifier votre identité conformément à la réglementation lors de la réalisation d’opérations via les Services en ligne BNP Paribas et de paiements en ligne avec votre carte bancaire BNP Paribas. L’activation de la Clé Digitale se réalise gratuitement sur l’application Mes Comptes sous réserve de votre éligibilité et de la validation de votre numéro de téléphone. Dispositif réservé aux smartphones équipés au minimum de la version d’Androïd 5.1 ou de la version d’iOS 10.0.

Détectez les arnaques aux chèques - Juillet 2021

Le règlement par chèque est l’un des moyens de paiement de prédilection des fraudeurs.

Avec des techniques bien rodées, ils vous poussent à réaliser des actions aux conséquences parfois lourdes. Les cas de figures sont multiples, mais,  un règlement par chèque d’une personne que vous ne connaissez pas doit toujours attirer votre attention. 

 

La vente en ligne

Vous postez une annonce pour  vendre un article en ligne.  Après échanges avec un acheteur potentiel, il vous propose de régler par chèque. À réception du chèque, le montant indiqué est supérieur au prix de vente. Il vous propose de lui rembourser la différence après encaissement.

Restez sur vos gardes 

N’acceptez jamais le règlement par chèque d’un inconnu. Même si le chèque a été crédité sur votre compte bancaire, cela ne signifie pas qu’il a passé tous les contrôles. En effet,  un chèque peut être rejeté jusqu’à 60 jours après avoir été encaissé, pour différents motifs tels que le vol ou le défaut de provision. Si un remboursement vous est demandé, consultez votre conseiller avant toute action.

  1. Une vente rapide et un acheteur pressé de conclure n’est pas la garantie d’une bonne affaire.
  2. Assurez-vous du mode de dépôt en consultant les détails du règlement lorsque vous percevez la somme directement sur votre compte.
  3. Au moindre doute, avant de rembourser un trop-versé, contactez votre conseiller.

 

L'argent trop facile

On vous propose un emploi vous permettant de gagner de l’argent simplement. Pour cela, vous devez encaisser un chèque puis renvoyer la somme reçue, ou une partie de cette somme, en échange d’une commission. Vous ne la percevrez jamais car le montant total du chèque sera redébité de votre compte.

Soyez vigilant ! 

Cette fraude à la « mule » consiste à blanchir des chèques volés ou contrefaits. En étant mis à contribution dans cette infraction grave, vous pouvez être reconnu pénalement responsable.

  1. Une proposition d’emploi où l'employeur vous demande de lui renvoyer tout ou une partie d'une somme reçue avant tout travail, doit toujours vous alerter.  
  2. Faites attention aux offres trop alléchantes et à tout changement par rapport aux conditions initialement convenues.  
  3. Effectuez des recherches sur l’employeur et consultez votre conseiller en cas de doute.

 

les conseils à suivre

  • ● N’acceptez pas les règlements par chèques lors de transactions avec des inconnus.
  • ● Prenez des précautions lors d’une demande de remboursement suite à une somme créditée « par erreur », notamment par chèque.  
  • ● Lorsque vous recevez un paiement, consultez vos comptes en ligne et assurez-vous du mode de paiement utilisé. 
  • ● Si un paiement par chèque a été crédité, soyez en alerte.

 

Evitez la fraude à la carte bancaire - Mars 2021

Pour vos achats en ligne ou en magasin, votre carte bancaire est pratique au quotidien. Mais celle-ci est aussi convoitée par les fraudeurs.

Alors pour vous aider à vous protéger contre des tentatives de fraude, nous vous donnons quelques conseils simples.

 

Vous achetez un article en ligne

Vous souhaitez acheter un article sur un site d’annonces en ligne. Après échanges avec le vendeur, celui-ci vous explique qu’il préfère passer par une autre solution de paiement que celle du site. Il vous envoie un lien pour payer sur un autre site.

Soyez vigilant !

Un fraudeur peut vous envoyer un lien vers un site de paiement frauduleux. Ces sites sont généralement conçus pour ressembler à des sites légitimes. Leur objectif, récupérer les données de votre carte bancaire.

  1. Privilégiez les moyens de paiement proposés par le site sur lequel vous cherchez à acheter un article.  
  2. Méfiez-vous des liens qui vous sont envoyés par un vendeur.  
  3. Faites vous-même une recherche pour vérifier si le site est sécurisé.

 

Un colis vous attend

Vous recevez un email ou un SMS vous annonçant l’arrivée d’un colis, mais que celui-ci n’a pas été suffisamment affranchi ou qu’une information supplémentaire est nécessaire pour pouvoir vous livrer.

Soyez vigilant

Les services postaux et prestataires de livraison de colis sont, comme beaucoup d’entreprises, victimes de détournements d’images. Lorsque vous recevez ce type de message rendez-vous sur la plateforme officielle permettant de suivre les colis (sans passer par le lien qui vous a été envoyé). Renseignez le numéro d’envoi pour vérifier que le colis existe bien. Vous y verrez aussi si des frais de douanes sont dus.

  1. Lorsque vous recevez un email, vérifiez l’adresse de son expéditeur.
  2. Méfiez-vous des messages vous demandant de payer des frais ou de renseigner des informations.  
  3. Ne cliquez jamais sur les liens contenus dans ces messages. Les fraudeurs s’en servent pour récupérer vos informations personnelles et confidentielles.

 

les conseils à suivre

  • ● Ne transmettez jamais vos données personnelles et confidentielles.  
  • ● Lorsque vous recevez un email qui semble être envoyé par un organisme officiel, vérifiez l’adresse de l’expéditeur. Une orthographe douteuse, un nom de domaine proche d’un site officiel (mais pas identique), ou un nom de domaine public (gmail, hotmail, yahoo…) doivent vous alerter.  
  • ● Méfiez-vous des messages vous promettant des réductions d’impôts et vous demandant de transmettre des informations confidentielles.  
  • ● Votre banque, les impôts et les autres services par lesquels vous passez habituellement vous connaissent et ne vous demanderont pas de transmettre des informations confidentielles qu’ils ont déjà en leur possession.  
  • ● Evitez de vous rendre sur un site de paiement en cliquant sur un lien qui vous est communiqué par un tiers.  
  • ● Lorsque vous cliquez sur un lien, assurez-vous d’être bien redirigé sur un site officiel. Une simple requête dans un moteur de recherche peut vous aider.  
  • ● Ne communiquez jamais les informations de votre carte bancaire à un tiers.